Randy Gray – Témoignage – blogue CPN

Bonjour,

Voici mon histoire. Je vivais à Vancouver, en Colombie-Britannique, en 1995, et fût accusé de trafic de marijuana (je connaissais quelqu’un qui en vendait et je lui en ai acheté pour mon ami, j’ai fait 100$ par deux fois). J’ai été stupide de faire cela, mais j’avais été renvoyé à ce moment  et j’étais sur l’assistance à l’emploi (EI – Employement Insurance). J’ai plaidé coupable selon un mauvais conseil de la part de mon avocat de l’aide juridique.

C’était la première fois que j’avais des démêlés avec la police et depuis, j’ai un dossier criminel.

Revenons en arrière : j’ai déménagé en Ontario et j’ai commencé à reprendre ma vie en main. Après quelques années, j’ai décidé d’appliquer pour un Pardon. J’ai fait tout ce qui était demandé mais il y a eu un problème avec l’amende. Lorsque j’avais plaidé coupable, j’avais reçu une amende de 2500 dollars. Lorsque j’ai contacté la Cour de North Van et leur ai demandé d’avoir un reçu, ils m’ont informé que je leur devais toujours 200$. J’ai éventuellement payé et j’ai dû attendre 3 ans de plus pour réappliquer.

Donc, en 2011, j’ai débuté le processus de nouveau. J’aurais pu soumettre ma demande le 31 juillet 2013. Or, avec la nouvelle loi, la date permise pour ma soumission fût repoussée à 2018. Cela fait maintenant 20 ans que je n’ai jamais eu de problèmes mon infraction. J’ai dû payer 20 fois pour cette terrible erreur de jugement.

Je suis très limité pour les opportunités d’emplois. Les bons emplois sont difficiles à trouver puisque je ne suis pas cautionnable. Pourquoi devrais-je payer pour les agresseurs sexuels et les tueurs !

S.V.P., mon acte commis en 1995 ne devrait pas être jugé selon un changement de loi émis en 2012.

Merci

Randy Gray

About Michael Ashby

Michael Ashby is Co-Founder and Communications Director for the National Pardon Centre. Get in touch with Michael by sending an email to mashby@nationalpardon.org or calling extension 227.Michael Ashby est le co-fondateur et le directeur des communications au Centre du Pardon national. Contactez Michael par email au mashby@nationalpardon.org ou par téléphone au poste 227.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

newspaper templates - theme rewards